Dernière nuit à Montréal est un roman noir qui raconte l’enlevement d’une petite fille et sa cavale. 

Lilia a l’âge de sept ans quand elle est kidnappée par son papa en pleine nuit, dans un hiver glacial ou la neige recouvre de son blanc manteau toute la ville de Montréal. 

La maman de Lilia engage alors un détective privé, Christopher, pour retrouver sa fille.

Deux histoires se superposent: la filature de Christopher ainsi que la cavale de Lilia et son père. 

Une autre personne se mêle au drame: Michaela la fille du détective privé.

Tous ont un terrible point commun: avoir fuit leur ville et chercher longtemps l’impossible. 

Au détour de bars de strip miteux, de petit ami abandonné et de fuites, les destins des deux filles vont se retrouver liés par un secret bien gardé…

Après tant d’années, est-il vraiment bon de raviver la mémoire des deux héroïnes ? Toute vérité est-elle vraiment bonne à entendre ?

Cette histoire vous emmène dans un hiver canadien rigoureux ou le froid glacial se glisse dans tous les pores de votre peau à l’instar de ce suspense qui vous dévore à chaque page et vous fera frissonner jusqu’à la dernière ligne…!

Joli mélange de flash-back et d’immédiateté, saupoudré de souvenirs de voyages à la plume dramatique bien sentie.

On retrouve les vraies caractéristiques du roman noir dans ce livre à l’univers sombre et lugubre, dont les personnages mélancoliques semblent destinés à une fin tragique…

A découvrir sans attendre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *