Si vous voulez être ému(e) et secoué(e) vous avez choisi le bon roman !

Loin de faire dans l’esprit fleur bleue et le mielleux, M.L.Stedman bouleverse et pose des cas de conscience! 

Un couple sur une île totalement isolée essaye en vain d’avoir un enfant depuis des mois. 3 fausses couches tragiques plus tard, le mari désespère de pouvoir concevoir cet enfant et se trouve impuissant face à la tristesse immense de sa femme.

Par un froid matin, un canot durement balloté par les flots est ramené sur leur berges. A bord de celui-ci, un nourrisson accompagné du cadavre d’un homme décédé que nous supposons être son papa. Se pose alors un grand cas de conscience: garder l’enfant et le considérer comme sien ou alerter les autorités? Ou est donc la maman de ce nourrisson ? Comment est-il arrivé là ? Ce bébé a sûrement une famille qui va le réclamer ? Après 3 fausses couches comment ne pas penser à le garder ?

Une fois les réponses à ses questions effectuées il va falloir vivre avec … commence alors un chemin de repentir et de rédemption pour cette petite famille.

J’ai aimé car le sujet du livre porte à questionnement, la mise en situation est simple et l’histoire, aussi tragique soit-elle, est belle.

Entre espoir et remords, l’auteur aborde des thèmes forts comme la communication dans le couple, l’importance de se réaliser individuellement aussi bien qu’en couple et l’importance de la maternité chez certaines femmes pour s’épanouir pleinement.

Je vous le recommande chaudement ❤️

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *