Ayant grandement apprécié Les gens heureux lisent et boivent du café, j’eus envie de découvrir d’autres romans de la même auteure.

Au détour d’un revendeur d’occasion, mes mains feuilletant les bacs à livre des romans récents, je suis tombée sur « désolée je suis attendue ».
J’avais une légère appréhension de retomber sur le même style que le premier, poignant et fort. Celui-ci était différent. Une histoire d’amour là aussi mais abordée sous un autre angle.

Ce qui m’a particulièrement touché c’est ce rapport au travail de l’héroïne.

Yaël, businesswoman reconnue dans son travail par ses clients autant que mal aimée de ses collègues, ne jure que par des promotions et l’évolution de sa carrière. Prête à tout pour réussir elle en oublie ses proches et va finir par tout perdre…

La plume est légère et fine.
C’est un bon roman à lire sur une plage ou dans le métro, on s’attache aux personnages et on passe un bon moment.

Beaucoup plus gai que son précédent Les gens heureux… je me suis peut être moins émue de l’histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *