11 novembre 1918, l’armistice longtemps promis, longuement attendu, est finalement signé. Après 4 années terribles passées sur le front, Édouard et Albert survivent à la guerre. Malheureusement gravement amoché, Édouard y perdra la moitié de son visage, Albert tout son courage et sa sérénité.

Totalement ravagés et abandonnés par un gouvernement dépassé par cette après-guerre, ils mettent en place une arnaque d’envergure nationale …

Trouver l’argent là où personne ne s’y attend !

Je ne sais pas pour vous, mais personnellement quand j’ai pris le roman en main j’étais très retissante quant à son sujet: un énième roman parlant de la première guerre mondiale. Je gardais en tête le souvenir ennuyeux de mes lectures de collège liées à cette époque.

Pourtant celui-ci m’a plu, vraiment plu. 

La plume de Pierre Lemaitre est drôle et soignée. Le contraste sur cet après guerre est saisissant, une France meurtrie et qui pêne à aider ses vétérans. Le rapport aux mutilés est raconté avec un regard tout particulier, Édouard est un personnage magique qui se joue de touT et touS malgré son profond malaise et sa fin malheureusement connue d’avance…

Le personnage d’Albert quant à lui apporte de la candeur au roman, sa naïveté loin de nous énerver nous attendrie et lui donne son côté si charmant.

Le roman tourne autour de 5/6 personnages emblématiques et bien choisis, aucune caricature et des destins opposés qui font la richesse du livre.

C’est une lecture qui n’est peut être pas de saison mais après tout, la vie n’est pas faite que de contes de noël … 🙂

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *