* Livre offert par un Service Presse *

Verre Cassé, le roman du Crédit a voyagé

j’ai voulu moi aussi me lancer ce défi d’écrire un article comme Monsieur Mabanckou peut si bien le faire sans point ni ponctuation cet idéal est pourtant bien plus compliqué qu’il n’y parait il ne s’agit pas simplement de créer de la ponctuation à travers les mots mais de créer cette impression que le point existe tout de même même si toi lecteur tu ne le vois pas

évidemment si tout cela t’intrigue je t’invite à découvrir Alain Mabanckou très vite c’est une vraie pépite j’en avais parlé sur le blog il y a quelques mois lors de ma chronique sur Mémoires d’un porc-épic

aujourd’hui je souhaite vous parler de Verre Cassé une histoire de bistrot une discussion de comptoir le souvenir d’un voyageur  qui voit défiler sous sa plume toutes les mémoires des clients du bar des récits en pagaille dont on ne sait plus s’ils sont inventés ou vérifiés
drôle et impertinent ce roman m’a beaucoup plu j’ai adoré me prendre au jeu de cette lecture si particulière et particulièrement plaisante de monsieur Babanckou on notera les différents clins d’oeils de l’auteur aux écrivains illustrement connus qu’il ne citera que par leurs oeuvres 🙂

alors lecteur es-tu prêt à être dérouté par cette lecture si ingénieusement étonnante ? !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *