Les Délices de Tokyo, c’est le roman sucré-salé de cet été !

L’histoire délicate d’un fabriquant de dorayaki qui va faire la rencontre inattendue de Tokue, petite mamie mystérieuse de près de 80ans.
Entrevue inopinée qui va mener à une vraie remise en question de son travail de cuisinier et de sa façon d’appréhender sa vie.
Discrète et passionnée par l’évolution de chacun de ses ingrédients, Tokue apprend patiemment au Chef Sentaro à ressentir toutes les émotions liées à la cuisine.
Développer ses sens à travers la nourriture, mijoter à feu doux, respecter la cuisson des haricots pour finalement laisser les aromes se diffuser…

Un appel pur et intense de nos sens, ce roman !
Pétillant et plein de bonnes intentions, il est agréable à lire.

Historie de Printemps et d’Eté; vous tomberez rapidement sous le charme des Cerisiers en fleurs et des patisseries asiatiques.

Je pourrais vous en dire plus mais ce serait gacher les chouettes surprises de ce charmant livre … et je ne peux pas vous faire ça !

PS: Si on m’avait dit un jour que créer un blog littéraire me demanderait de la créativité culinaire, je ne l’aurais pas cru ! Et pourtant… voici des ramens faits maison !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *