« Accroche toi, ça va secouer un peu… »

Ce sont les mots que m’a confiés mon amie Stéphanie des Belles Plumes pour me parler de ce roman.
Comme d’habitude, devant chaque merveille de Sandrine Collette, je me prends une belle claque !
Le suspense est au rendez-vous, les surprises sont nombreuses et l’atmosphère tendue et oppressante…
Virtuose de l’écriture, je vous invite de nouveau à découvrir Sandrine Collette !

Voici d’ailleurs une photo de nous lors de la soirée des Belles Plumes !
Je le confesse, j’ai l’air d’une groupie (!) mais finalement ce n’est pas si grave d’être en admiration devant le travail de son prochain : )

Surprise et secouée, j’ai vécu ce roman comme un épouvantable et monstrueux périple au sein du chaos et de la misère humaine.

Les larmes noires sur la terre raconte l’histoire de Moe, jeune femme malchanceuse qui quitte son île natale après s’être amourachée de Rodolphe.
Très vite, Moe déchante… Rodoplhe s’avère un pauvre type, oisif, violent et alcoolique.
Bien vite descendu de son nuage, notre héroïne se retrouve esclave de son (ex) bien aimé et prisonnière de ses moindres volontés.
Malheureuse, elle gagne par-ci par-là quelques minutes de bonheur lors de ses excursions nocturnes. Quelques mois plus tard, elle reviendra enceinte d’une de ses escapades et trouvera alors le courage de quitter son abject mari.
Mais pour quel avenir ??
Sans vivres et sans un sou en poche, Moe s’échappera, nourrisson sous le bras, avec comme unique bagage l’espoir de lui donner une vie meilleure…
Désemparée et seule, elle finira par trouver refuge dans une déchetterie, ville fortune créée pour les égarés.

Chaotique et monstrueux, l’avenir des personnages est terrifiant et rempli de signes de mauvais augure…
Je vous invite vivement à découvrir cette nouveauté qui saura vous faire frissonner et angoisser !

Retrouvez l’ensemble des chroniques de la rédac’ sur les romans de Sandrine Collette:
Un vent des cendres – 2015 
– Six fourmis blanches -2014
– Des noeuds d’acier – 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *