Catherine Locandro signe ici son cinquième roman. Elle témoigne encore et toujours d’une plume délicate et parfaitement ponctuée de faits réels.

De nouveau, je suis subjuguée par sa faculté à différencier tous les thèmes de ses romans et rendre chaque histoire si unique et passionnante.

En comparaison de mon adorée Sandrine Collette qui reste dans son thème de prédilection: le roman noir, Catherine Locandro ne signe jamais deux fois le même registre !

Roman à plusieurs voix, L’enfant de Calabre est le récit poignant et soigné de Frédérique.
Enfant discrète du sud, elle découvre à l’aube de ses quarante ans une photo de son défunt père accompagnée d’une charmante blonde aux antipodes physiques de sa mère.
Troublée par cette découverte, Frédérique se met en quête d’informations sur cette possible relation amoureuse et pousse rapidement la porte d’un cabinet de détectives privés niçois.

Touchante et naïve, l’héroïne découvre avec stupeur, les problèmes de famille et  la vérité sur les très nombreux non-dits qui ont érodés le cocon de sa famille d’apparence pourtant très unie.
Un papa revenu bouleversé du Vietnam et devenu infidèle, une maman isolée et détestée par toute la ville: chaque découverte est une blessure de plus pour la jeune fille.

Témoin discrète de la vie de ses protagonistes, l’auteure nous fait voyager entre les tranchées boueuses de Dien Bien Phu et les rues pavées niçoises.
La guerre d’Indochine nous est décrite sans filtre: froide, violente et imposée … Cernés par les maladies et la crasse, les soldats subissent l’atrocité.
Finalement capturés, les prisonniers (dont son Papa) parcourront durant de longues semaines le territoire vietnamien avant d’être finalement rapatriés vers leurs pays d’origine, totalement amaigris, ravagés et malades…

Eternellement soignée et bien écrite, la plume de l’auteure nous fait voyager au fil des mots pour nous amener vers une fin inattendue et déroutante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *