img_20161226_100201

OUF j’en ai finis avec Eddy Bellegueule …

Âmes sensibles s’abstenir !
Ce roman est dur, volontairement choquant et provocant.

Présentée comme une thérapie, l’histoire d’Edouard Louis est malheureusement vraie…
Une enfance difficile, un passage au collègue atroce, une remise en question permanente.
Edouard Louis raconte à travers divers épisodes familiaux et scolaires, son sentiment de différence et les violences qu’il a subi au quotidien.
Peu partisant de la révolte, l’auteur se laisse violenter par son entourage et reste dans l’acceptation totale de cet acharnement volontaire.

Il m’est difficile d’écrire un avis sur ce livre qui m’a profondément dérangé.
Un début pourtant prometteur, qui n’annonçait pas une fin est si dramatique !
Inceste et voyeurisme au rendez-vous… : Eddy Bonnegueule nous met mal à l’aise et offre un récit triste et inconvenant.

Je ne doute pas que ce livre apporte à l’auteur une forme de thérapie. Cependant je n’ai pas apprécié être spectatrice de cet univers.
Témoin de scènes choquantes, je ne rêvais que d’une chose: que le livre s’arrête…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *