20161001_125002-2

Un vent de cendres le nouveau chef d’oeuvre glaçant de Sandrine Collette !

L’histoire en quelques mots:

Camille et Malo partent faire la saison des vendanges en Champagne.
A peine arrivé au domaine d’Octave, Malo ressent immédiatement l’attirance malsaine du propriétaire pour sa jeune sœur Camille. Mal à l’aise, Malo ne voit pas très bon œil le rapprochement entre les 2 personnes.
Suite à une dispute entre le frère et sœur, Malo part s’isoler. Au petit matin, pas de traces de Malo…
Camille a peur, elle le sent: quelque chose est arrivé, Malo ne l’aurait jamais abandonné…

Mon avis sur ce roman:

J’ai longuement recherché le mot le plus juste et adéquat pour décrire au mieux ce roman et illustrer mon engouement : FAN-TAS-TI-QUE !
C’est une pépite littéraire ! (Vous apprécierez chers lecteurs, le rapprochement avec l’or et la noblesse qu’il représente au sein de notre imaginaire!)
Ce livre réalise une prouesse littéraire puisqu’à travers les différents chapitres le lecteur ressent une multitude d’émotions: la peur, l’angoisse, la terreur.
A certains moments, nous sommes terrorisés, pour ne pas dire tétanisés !!
Sandrine Collette a cette faculté extraodinaire de vous transporter d’un univers tout à fait normal de premier abord  pour ne pas dire banal (comme la campagne française), pour finir par le rendre sauvage et inquiétant.

Un vent de Cendres nous transporte durant la saison des vendanges, en plein coeur de la Champagne. On voyage à travers les champs de raisins et les grands paysages viticoles aux grappes de raisins juteuses et délicates.

L’auteure excelle sur ce crédo: nous bouleverser dans nos schémas et notre imaginaire  ! Nous sommes transportés via des paysages familiers et agréables devenus grâce à ma plume acerbe de l’auteure en décors angoissants et étrangers.

C’est une artiste de l’écriture ! Une femme joviale et agréable (j’ai eu la chance de la rencontrer lors de la Nuit Blanche des Livres) qui a le don d’écrire des romans noirs purs et efficaces avec une facilité déconcertante ! 

Un mot sur la fin? Elle est époustouflante ! Incroyable !

Pour les plus fins limiers, on notera le clin d’oeil adressé par l’auteure à La Belle et la Bête : )

A travers ce post, je voudrais la remercier si un jour elle passe par ici(sait-on jamais!) car j’ai vraiment vécu avec ce livre, l’une de mes plus belles découvertes littéraires ! Ce livre m’a procuré un plaisir monstre !

Bien que le livre soit bref, à peine 250 pages, j’y ai passé plus de 5 jours, redoutant d’arriver à la fin et de devoir quitter son univers !
Arrivée à la dernière page, j’ai été remplie de cette tristesse immense de devoir le refermer et le reposer au sein ma bibliothèque !
Ce livre est dans mon TOP 3: alors je n’ai qu’une chose à vous dire: n’attendez plus, lisez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *