Ode à la campagne sur fond de policier ! Un roman rural et rustique!

L’histoire se déroule dans les Cévennes: dans une petite campagne perdue entre Grizac et Pont-de-Montvert.
On découvre la vie de Gus (Gustave) et Abel, agriculteurs (paysans comme ils aiment à se décrire).
Ils vivent simplement, sans fioriture ni objet technologique qui font désormais partie intégrante de notre quotidien.
Leur quotidien à eux est rythmé par les cycles laitiers, les mises bas de leurs génisses et la vente de leur production.
Malgré leurs caractères diamétralement opposés, leurs intérêts agricoles communs et l’entretien de leurs terres les forcent à se réunir et à vivre plus proche l’un de l’autre qu’ils ne l’auraient souhaité.
Des traces de sang et un changement de comportement vont mettre le doute dans l’esprit de Gus. Méfiant, sur-analysant toutes les actions de son ami; Gus cherche à comprendre les actions et interpréter les propos de son voisin pourtant d’apparence si paisible…

Sur fond de policier, cette ode à la campagne et aux vies rurales se lit facilement.
Nous rentrons vite dans le cœur du sujet, l’histoire se dénoue rapidement et on suit paisiblement la vie des personnages.
Le dénouement est clair, l’auteur n’ajoute pas de détails superflus et ne fait pas languir le spectateur longtemps.
C’est un roman agréable qui nous fait finalement sans le vouloir nous remettre en question sur la vision complètement différente que peuvent avoir ces personnages vivant au milieu de nulle part en opposition avec notre monde actuel centré sur la mondialisation et le profit.

Ce livre nous éloigne totalement de nos repères pour découvrir l’univers et histoire de 2 personnages ruraux, symbole d’un temps aujourd’hui révolu.
C’est une bonne bouffée d’air frais dans notre univers matérialiste et individualiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *