Classons ce livre dans les thrillers psychologiques…!
Intriguée par ce roman policier ayant reçu le prix SNCF du polar en 2012, je me suis lancée dans la lecture de celui-ci.

Chaque matin, Christine a la même surprise: elle a vieilli de 20 ans. Elle ne reconnait plus son visage, sa maison, ni l’homme couché à côté d’elle.
Chaque matin, c’est le même rituel: Ben, son mari, lui raconte l’accident, l’amnésie qui en a suivi.
Chaque matin, elle redécouvre sa vie et se rend compte du temps qu’elle a perdu toutes ces années.
Par chance, dans ses moments de lucidité, elle a écrit, retracé des événements importants dans son journal intime dont elle garde l’existence cachée… C’est alors qu’elle découvre des incohérences, des détails illogiques et qu’elle commence à chercher la vérité…

Le livre tient en haleine le lecteur jusqu’au bout ! Le suspense est présent et on a clairement envie de connaitre la fin de cette histoire !
On se pose de nombreuses questions sur ce qui s’est passé et on essaye de découvrir le secret de cette amnésie.
Par contre, je l’avoue j’ai été clairement déçue par la fin, un peu trop tirée par les cheveux et à mon goût peu crédible du point de vue des faits.

Le développement est bien ficelé mais à l’annonce du dénouement on retombe comme un soufflé sortant du four…
Le suspense et la recherche de son secret autour de l’amnésie nous font passer un bon moment mais la fin n’est clairement pas pour moi à la hauteur …
Trop de déception…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *